Succession en déshérence : comment réclamer sa part à l’État ?

Vous venez d’apprendre le décès d’un proche au patrimoine important survenu il y a quelques temps déjà, mais réalisez que les biens sont aujourd’hui revenus à l’Etat ? Vous estimez avoir des droits sur cette succession en déshérence ? N’attendez plus pour agir ! Si l’article 539 du Code civil énonce que « les biens des personnes qui décèdent sans héritiers ou dont les successions sont abandonnées appartiennent à l’État », Avocats Picovschi, expert en droit des successions à Paris depuis 1988, vous aide à recouvrer la succession qui vous revient de droit.

Les successions sans héritier connu, c’est-à-dire les successions en déshérence, reviennent à l’Etat. Il peut cependant arriver qu’un parent lointain ait été oublié dans la recherche d’héritier. L’héritier oublié peut malgré tout récupérer son dû, dans un délai qui peut aller jusqu’à trente ans. Découvrez les règles très particulières qui s’appliquent à ces successions délaissées et les possibilités d’action pour rentrer dans ses droits !

Lire la suite sur heritage-succession

Veronique
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments